samedi 22 décembre 2018

L’Archange archer



Leighton, L'adoubement.




Pour une fois je veux toucher le transparent,
 O toi le translucide, le porte-lumière,
 Porte-parole des vérités coutumières,
Le témoin des erreurs de nos anciens parents.

 Dire tout simplement à la face du monde,
Que je suis amoureuse du seul, le meilleur,
 Des fruits de l’univers le parfait mareyeur
Pourfendant du python au ver le plus immonde.

 Dire comme en chanson avec des mots stupides,
 Que tu es de mon verre un superbe échanson,
 De tant de vers maudits tu payas la rançon,
 De ton sang, de tes sucs dont je suis si cupide.

 Tu m’as apprivoisée moi l’odieuse féline,
 Quand j’allais dépérir en mon antre terrée,
Maculée, grelottante, déchue, atterrée,
 Tu as brandi ton sceptre, ceint de zibeline,

 Et tu m’as honorée en toute royauté.
 Par toi j’ai repris goût à l’or de la prière,
 J’ai oublié le houx, le fiel et la bruyère,
Que l’Enfant-Dieu t’adoube pour ta loyauté.

15 commentaires:

  1. Tu as le don des rimes et du panache pour raconter cet amour du possible, à tel point que lisant ces vers, on se prend à rêver qu'ils nous soient adressés ♥ Hmmm, le fer sur mon épaule et tes jambes à mon cou, voilà ben une autre histoire (je ne sais si le message précédent est passé, aléa jacta est...)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un tango plus méditerranéen,à Paris, c'est moins joli, bises pirate!

    RépondreSupprimer
  3. Je me demande comment tu fus adoubée en retour, si ce n'est par une épée...

    Bonne fêtes de fin d'année à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours aussi drôle! Bonne année à toi qui j'espère marquera ton retour , tes textes me manquent ainsi que les commentaires du peu Laconique si sympathique!

      Supprimer
  4. Ton sceptre...oui, oui, oui… bref, l'épée de l'homme… on connait ça ici !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça fait partie du remède, ni sevrage ni effets indésirables!

      Supprimer
  5. Bonsoir Isabelle,

    Magnifique poème dans lequel on sent danser les mots et les idées qui s'entrelacent avec une facilité déconcertante...Du grand Art tout simplement…

    Poétiquement,

    Maxence

    (Mes vœux les plus puissants Isabelle pour cette nouvelle année) Poésie…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maxence je viens de découvrir ce message et il m'emplit de bonheur, je continue d'admirer de loin tes voyages et ton exotique quotidien en épiant l'alchimie qui les transformera en rimes,poésie que j'aime!

      Supprimer
  6. Bonjour Orfeenix, c'est Carine.
    Tu vas bien ?
    As-tu des nouvelles de LH, stp ? Son blog est supprimé et on n'a pas de nouvelles de lui.
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carine je suis désolée, non seulement je n'ai pas de nouvelles mais j'ai aussi perdu son adresse mail et ses coordonnées car j'ai eu un gros souci avec un pirate informatique et j'ai dû nettoyer toute ma vie virtuelle en perdant beaucoup de données, en effet j'espère qu'il va bien, nous avons échangé il y a trois mois il était en pleine forme! Je t'embrasse.

      Supprimer
    2. Je ne savais pas que tu étais en contact avec lhddt… sa disparition virtuelle me peine… il est en forme, c'est déjà ça… Ici, les jeunes hommes et femmes de ma période où j'étais gosse sont tous ne train de claquer.Le monde autour de moi s'écroule… Je suis sur le Tome 3 de Paris est une Gazelle... 1 de mes dernières raisons de vivre.

      Supprimer
    3. J'ai eu le plaisir de le rencontrer sur Paris, c'est un personnage chevaleresque et haut en couleurs identique à l'image qu'il renvoie sur son blog, il te plairait!Tu as raison, nous arrivons à des âges où les rangs se déciment, écrire me semble la plus belle des raisons de vivre quand on a une plume comme la tienne, la contemplation des beautés du ciel en est une autre en ce qui me concerne,je pense très fort à toi.

      Supprimer
  7. C'est ton hymne à ton amoureux ? … quelle tristesse ce que nous vivons. Je n'aurais jamais cru vivre des choses pareilles tel que cet attentant contre Notre-Dame. ND, la plus belle figure du christianisme.

    RépondreSupprimer
  8. Après la mort de mon ordinateur et quelques piratages tu n'imagines pas combien j'ai ramé pour te publier et te répondre, oui, je crois aussi que la France commence à subir les symboliques que ses nombreuses trahisons lui méritent mais Dieu merci la vérité subsiste par delà les fabrications humaines.Je suis heureuse d'avoir de tes nouvelles!

    RépondreSupprimer

Lâche toi de toute façon tu es modéré...