mardi 11 juin 2019

Hurle ô ma douleur


Le lys mystique, Gustave Moreau.


Hurle ô ma douleur, ne laisse pas tranquille
Les bourreaux déguisés en suaves faux-semblants;
Entre-deux ciel et terre ,estuaires, presqu'îles,
Grisâtres horizons esquissés noir sur blanc.

Que votre oui soit oui que votre non soit non,
Ni peut-être ouï, ni second du capitaine,
La triste hésitation de Buridan l'ânon,
Lorsque l'on tourne en rond où l'aviron nous mène.

Rejette les oignons de l'Egypte ancienne,
Tu m'aimes prouve-le, bien plus qu'en pointillés,
Rejette les rognons de l'insipide chienne,
Tu veux des mets de roi, reviens-moi, tu y es.

Tu peux fouiller les méandres de tes vies passées,
Ce que tu as glané est bon pour la poubelle,
Tu peux renier les joies, les plaisirs amassés,
Jamais tu ne sauras de doctrine plus belle.








dimanche 19 mai 2019

O FILII ET FILIAE

https://galaterato.blogspot.com/

Noces


 Musée Gustave Moreau


Nostalgie, ce soir m'éclaire cierge ou bougie,
Je veux pour écritoire à l'encre ou à la plume,
Un crâne au feu follet qui d'une tombe allume
L'épitaphe encensée où se grave un ci-git.

Je sais tant de maximes gravées à l'enclume,
Tant de dieux pétrifiés en grises effigies,
Tant de secrets gardés par de sombres vigies
Figés à l'encre de mystérieux volumes.

Moi aussi j'incantai d'étrangères magies,
Moi aussi j'endossai de bizarres costumes;
Je tentai l'au-delà à des titres posthumes...
Mon Dieu ressuscité m'a toujours assagie.


https://youtu.be/DgHAmEYLbjI