jeudi 28 mars 2013

La dignité de l' Etre (Vendredi Saint)

Grünewald: rétable


Mon être, ô ma beauté, façonné dans la boue,
Toi la branche affiliée au tronc qui est ta souche,
Toi l' astre déclinant qui pour naître se couche,
Satellite alité, le ciel te tient debout.

Que glapissent les cris exerçant leur violence,
Que fouaille l' épée du mensonge asservi,
Que la haine vomisse le faux aux parvis,
Sans cesse ta genèse à la splendeur relance.

Tu me suis aux Enfers, intelligent Orphée
Je suis née de ta côte, compagne de lutte,
Ton chant de ralliement s' échappant de ta flûte
M' a tirée du néant, du poison de Morphée.

J' espère que l' aspic écrasé par la Dame,
Sonnant la mort des corps, ô cor de Jericho,
Envoyant au désert des boucs, des bourricots,
Ne soupèse pas même une pelletée d' âmes.

Le pardon est acquis à qui donne sa part
De ce qui s' est promis parmi les hémisphères,
De ce qui est remis sans jamais satisfaire
L' envie des fins de vie ou des nouveaux départs.

Aux temps des démissions, à qui donc se fier?
Que croire , que penser, quand les heures s' agitent,
Où vont les rémissions, qui m' offrira un gîte,
Sinon tes gigantesques bras de crucifié?


"La Mère se tenait douloureuse,
Près de la Croix, baignée de larmes,
Là où pendait
Son Fils."

28 commentaires:

  1. Un lapin a du grignoter mon commentaire ou alors c'est un bug (mais bunny) :)
    Joyeuses Pâques chère amie, que j'entende bientôt ta cloche, signe de bavardages! Besos ♥
    Et un petit clip
    bien innocent, ci-dessous...^^
    http://www.youtube.com/watch?v=WlBiLNN1NhQ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, pas de lapin, ou alors un tout petit et pas volontaire!
      Bravo c' est pas brian! J' en ai vu un qui faisait la gueule, vraiment quelle petite nature! Bisous mon pirate!

      Supprimer
  2. Seuls comprennent la douleur ceux qui l'ont vécue, chère Orfeenix. Des vers fort bien ciselés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et nous on se comprend, j' ai passé la soirée avec une amie qui vient de perdre le mari qu' elle adorait, tu as eu de l' intuition!

      Supprimer
  3. Je suis toujours émerveillé par tes mots empreints de force, d’opiniâtreté, de sagesse et d'amour!
    Cet hymne à la femme, à l'épouse, à la soeur, à la mère te rend plus grande, plus ferme, et donne l'image de toi et de la femme en général, noble et capable au sacrifice et n'est point un simple faire valoir pour les besoin d'apparat!
    C'est cela la dignité de l'Etre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Bizak, que tu es adorable, toujours quelque chose de bienveillant à dire je suis heureuse et fière de ta tolérance, Pâque n' est pas ta culture, et pourtant tu es là!

      Supprimer
  4. Bonsoir Isabelle,

    Tu as écrit là, un superbe poème !

    C'est le Poète [muet] (homme sensible) qui parle...Le Mime... ;-)

    C'est du Très bon travail , des mots (des maux, émaux)...

    Ce Poème est un hymne à la vie !

    Chemin...

    Poétiquement toujours,

    L'Homme de Vitruve...

    M.

    http://www.youtube.com/watch?v=VsevYF7LZ6I

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Je suis enfermée à ma manière et j' admire ta liberté, j' aime tellement t' accompagner un peu à travers tes paroles symboliques, les paysages d' une jolie video qui me rappelle à quel point tu es ivre d' espace, c' est un très joli commentaire , mon ami Maxence, tu es précieux pour moi, j' espère que tu le sais.

      Supprimer
  5. C'est dense, c'est dense ! Et érudit... Une Orfeenix encore plus mystique que d'habitude et dont d'hermétisme ne faiblit pas sur certaines strophes.

    En tout cas, imagine un peu le désarroi qui est le mien : je n'ai même de "gigantesques bras de crucifié" pour me réconforter" !

    (Je suis pas mal occupé en ce moment aussi ai-je moins de temps à consacrer à internet, mais je garde un oeil vigilant ;-))

    A bientôt, bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive la vraie vie cher Marginal, un homme occupé n' a pas besoin d' être bercé!

      Supprimer
  6. Où vont les rémissions, qui m' offrira un gîte,
    Sinon tes gigantesques bras de crucifié?

    Pour cette finale, je te donne un gros coco et je te souhaite bon congé pascale. Prends soin de toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un coco? Je ne sais pas ce que c' est mais j' ai dans l' idée que ça me plaît.Un bécot? Moi aussi alors, frangine de tous mes coeurs.

      Supprimer
    2. Un coco en chocolat. ;) L'enfant unique se réjouit, j'ai toujours rêvé d'avoir des frères et soeurs alors, une poète avec un grand coeur, est inespérée. Belle journée.

      Supprimer
    3. Et moi j' ai un grand frère en Suisse mais pas de soeur, alors la place est libre!

      Supprimer
  7. eh bien chère Orfeenix, je reste les bras en croix
    si émue par la force de votre tableau
    je vous embrasse en ces fêtes pascales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, vous ne restez jamais les bras croisés, vraiment! Je vous embrasse affectueusement.

      Supprimer
  8. Bonjour Orfeenix,
    je suis confus, je suis un sot, je découvre seulement aujourd'hui que vous avez un blog et en même temps je découvre aussi vos écrits.
    Ils sont absolument magnifiques.
    Bien amicalement,
    Ibara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très cher Ibara, vraiment , le mot " sot" n' est pas celui que j' emploierai à propos de vous. Je n' attendais rien de vous à part le bonheur de rire ou de m' émerveiller à vos dessins et ce que j' entrevois à travers textes et commentaires a nourri ma profonde estime amicale. C' est un grand honneur , merci.

      Supprimer
  9. Très jolis vers, je découvre votre blog aujourd'hui, c'est une riche idée de mettre une musique YouTube à chaque poème !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre visite chère Mathilde, Youtube a un inconvénient c' est que parfois les vidéos sont retirées et il faudrait faire l' effort (que je ne fais pas) de les renouveler...Je vois sur votre site que vous êtes de l' est et que vous pouvez plus facilement voir les Grünewald vivants à Colmar, comme je vous envie!

      Supprimer
  10. Vous avez un bien beau blog, que je viens de découvrir.
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une grande dame derrière un avatar rieur, c' est moi qui vous remercie de daigner venir jusqu' ici, mille mercis!

      Supprimer
    2. Nous nous remercions mutuellement alors :-)
      Amitiés.

      Supprimer
    3. Enfin une mutuelle qui ne coûte rien! amitié mutuelle!

      Supprimer
  11. C'est pas vrai ! Ya des promos chez Orfeenix ? on croirait les voir se ruer sue les soldes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, pour un poème , une pizza offerte :)

      Supprimer

Lâche toi de toute façon tu es modéré...