mercredi 23 octobre 2013

reine de la nuit

Van Dongen : le tango de l' Archange.


Crois -tu m' emprisonner,
Je vole délétère,
J' aurai quitté ta terre
Sans même raisonner;

Dans ta geôle d' or
Bourreau tu m' emmenas,
Bouclant tes cadenas,
Beau Cerbère tu dors.

Nous dansâmes serrés,
Nos corps fondus en lave,
Nos fluides sang et bave
Fécondés , enterrés.

Je suis reine des nuits
J' abhorre tes schémas,
Pardonne à qui t' aimas
Mais déteste l' ennui.